top of page

Prendre en charge votre épuisement

Oui, en effet beaucoup de femmes vivent l’épuisement.

Vous faites peut-être partie de celles-là.

Sachez que ce n'est pas une fatalité et que vous pouvez retrouver de l'énergie pour aller de l'avant.


L'épuisement au féminin est quelque chose de très fréquent et qui se caractérise par exemple par le fait que beaucoup de femmes manquent de fer. Bien sûr il y a les règles qui souvent amoindrissent les réserves de cet oligo-élément, mais des études (1) ont été faites et le stress aurait tendance à épuiser la réserve de fer chez les individus.

(1)- Kim J, Wessling-Resnick M. Iron and mechanisms of emotional behavior. J Nutr Biochem. 2014;25(11):1101-1107. doi:10.1016%2Fj.jnutbio.2014.07.003


Chaque femme dans sa vie a connu des périodes d’épuisement de ses ressources qui s'est traduit par un épuisement physique ou un épuisement psychique comprenant un épuisement émotionnel, de la grande fatigue et pouvant même aller jusqu'à compromettre l'équilibre psychologique et la santé mentale.

Les femmes portent souvent beaucoup de casquettes en même temps : conjointe, mère, soutien de famille, gérante de la maison, et bien sûr tout le côté professionnel.

Un terme a d'ailleurs été créé à cet effet on parle de charge mentale. Les femmes y sont très sujettes.

L'épuisement est bien plus que la fatigue. c'est un état qui génère non seulement du harassement mais également du découragement, le sentiment que l'on est dépassé et que l'on ne peut plus rien faire.

Le syndrome d'épuisement professionnel est également quelque chose d’extrêmement récurrent et de plus en plus fréquent. Il est également appelé Burn out.

L’épuisement professionnel peut être provoqué par des injustices flagrantes, par exemple dans les salaires, la surcharge de travail, la pression, ou le harcèlement qu'il soit moral ou sexuel dont beaucoup de femmes subissent les effets.


La physiologie et la psychologie des femmes n'est pas tout à fait identique à celle des hommes. Les femmes traversent des moments avec notamment les cycles menstruels qui leur demande beaucoup d'énergie aussi bien physique que psychique, en plus du fait qu'elle porte bien souvent d'innombrables casquettes en même temps.

Bien sûr que la santé mentale peut être compromise et dans certains cas la maladie apparaître de surcroît.


Que faire pour les femmes ? Que peux-tu faire pour toi ?


1. Déjà peut être arrêter d'imaginer que tu es indispensable

Cette pensée ne peut amener qu'à l'épuisement. Au contraire lâche et prends soin de toi. Les cimetières sont pleins de gens indispensables…

2. Et apprendre à déléguer

Peut-être que ce ne sera pas aussi bien fait que ce que tu aurais fait encore que… mais tu peux déléguer et ainsi prendre un peu plus de repos. Alors pense à toi et tant pis si ce n'est pas aussi bien fait que ce que tu aurais fait.

3. Ou encore apprendre à te mettre des limites

Apprends à te dire stop, à t'arrêter, à souffler et tu verras que ça ira beaucoup mieux.

4. Apprendre à mettre des limites aux autres

Si les autres t'en demandent tropn apprends aussi à les stopper à leur dire… NON.



Facile à dire ? Moins facile à faire ?

Cela s'apprend. Il n'est jamais trop tard pour apprendre.

Si tu ne sais pas faire tu peux l’apprendre. J'ai appris à le faire et tu peux l'apprendre.


Je suis là pour te guider et t’accompagner sur ce chemin de la redécouverte de toi-même.

Apprends à prendre soin de toi :



Comentarios


bottom of page