Architecture de la confiance en soi



Parlons un peu d’architecture, d’architecture de la confiance en soi bien sûr.

Pour construire une maison on ne procède pas n’importe comment. On a un plan et on va procéder par étapes et dans un certain ordre. Avec l’estime de soi c’est un peu pareil. On procède par étapes et dans un certain ordonnancement.


Savez-vous quelle est la première étape à respecter ?

Dans la construction d’une maison comme dans la construction de la pleine confiance de toute évidence ce sont les fondations.

Quels sont les fondations dans la construction de la pleine confiance ou puissance personnelle ?


Pour ceux qui ne le savaient pas c’est l’estime de soi, mais je crois que pour ceux qui me lisent régulièrement, ils l’avaient deviné car j’en parle très régulièrement. Cette étape est fondamentale et certainement la plus importante de toutes. Une maison qui ne repose pas sur des fondations solides verra apparaître des fissures avec le temps dans ses murs ou au pire verra le toit s’effondrer.

L’estime de soi et donc la base de la construction d’une personnalité solide et bien construite, qui peut faire face à bien des difficultés car la vie ne manque pas de nous en présenter, de même que des dilemmes, challenges à dépasser.

J’ai toujours pensé que le meilleur cadeau que l’on peut faire un individu et de lui donner un amour inconditionnel au départ de la vie car nous nous nourrissons de 2 nourritures : celle que nous ingurgitons par la bouche et celle faites de la satisfaction de nos besoins.


Un bébé bien-aimé est un bébé qui peut devenir résiliant.


Les fondations ne font pas toute la maison mais c’est une bonne base pour ensuite construire la maison que nous désirons. Les matériaux utilisés pour construire les fondations comme les ingrédients nécessaires à l’estime de soi sont bien répertoriés et je vous les présente dans mon programme.


J’aimerai vous posez une petite question : avez-vous idée de la partie de la maison que la plupart des gens que je vois arriver en formation ont besoin de reprendre ? Oui c'est ça l'estime de soi.


Maintenant voyons à quoi peut s’apparenter la construction de la confiance proprement dite.


Pour créer une symbolique entre une maison et la construction de la puissance personnelle ou Pleine Confiance, nous allons prendre encore comme exemple la construction d’une maison. Quand on veut construire une maison, en plus de bonnes fondations, il faut des murs solides

Les murs c’est la confiance en soi dans l’exemple de la construction de la pleine confiance. Les murs permettent de s’abriter du froid et ainsi d’avoir chaud. Ils nous permettent également de nous protéger en créant un abri autour de nous. La confiance en soi permet effectivement de protéger son estime de soi. Si j’ai confiance en moi, je ne vais pas accepter n’importe quoi par exemple qu’on me manque de respect. Ce qui abîme mon estime de moi. Je vais pouvoir agir et me défendre.

La confiance en soi donne la possibilité de protéger notre personne et ainsi de soutenir notre estime de nous-mêmes. Il y a trois types de confiance : la confiance en soi, la confiance dans les autres et la confiance en la vie. Les trois sont liées.

Je vous donne un petit exercice à faire si vous le voulez bien. Répondez à ces questions :

- J’ai confiance ou pas en moi parce que… (Inscrivez ici les raisons de votre confiance ou de votre manque de confiance)

- J’ai confiance ou pas dans les autres parce que… (raisons)

- J’ai confiance en la vie ou pas parce que… (raisons)

En faisant ce petit exercice tout simple, vous allez pouvoir répertorier si vous avez confiance ou pas en vous, en les autres, en la vie et pour quelles raisons. Ensuite vous pourrez vous demander si ces raisons sont justifiées ou si elles sont des croyances. Les croyances ont un aspect très grave. C’est qu’elles sont plus fortes que la réalité car nous y croyons dur comme fer. De plus si elles sont inconscientes, elles nous mènent par le bout du nez. Les démystifier est quelque chose d’important.

Une croyance par exemple au niveau de la confiance en soi et que l’on entend régulièrement est « je ne suis pas capable ». Ce qui est une aberration totale. Comment une personne peut-elle être totalement incapable ? Il y aura toujours au moins un domaine où elle va réussir. Devenue une généralité dans notre esprit, la croyance nous handicapecomme dans l’exemple que je viens de donner ci-dessus. Ce sont justement ces généralités qui nous encombrent l’esprit et nous empêche de réussir ce que nous avons à faire.

Savoir s’affirmer est-ce un art ? C’est le troisième point de la construction de la maison.

Je répondrai oui et non. Oui car il faut apprendre à le faire et non parce que c’est à la portée de tout le monde. Oui vous pouvez apprendre à vous affirmer, à condition que vous penchiez sur le sujet.


Que faut-il pour s’affirmer correctement ? Du bagou ? De l’énergie ? De la poigne ?


Tout ça à la fois. Une bonne affirmation de soi dépend d’un positionnement ajusté face à l’autre dans un équilibre entre laisser-faire et agressivité. Ce n’est certainement pas être agressif ni revendicatif, encore moins timide.

J’ai répertorié les ingrédients pour cette affirmation équilibrée dont je vous parle, et ce même à un niveau non-verbal. Vous pouvez découvrir ces composants dans ma formation et apprendre à les utiliser. Pour reprendre l’image de la construction d’une maison, l’affirmation de soi c’est le toit de l’habitation. Il est là pour protéger la construction. Sans toit, même si j’ai de bons murs et de bonnes fondations, la maison prend l’eau et ainsi se détériore. Le toit sert de protection.

Vous voyez donc que chaque élément d’une construction de maison est important, même s’ils sont tous différents.


A propos de vous, comment est votre maison de la pleine confiance ? Quels travaux avez-vous à faire ? Réfection de la toiture ? Renforcement des murs ? Création ou consolidation des fondations ?

Ce qui est sûr c’est que la construction de votre pleine confiance sera moins onéreuse et sera un investissement rentable pour mener votre vie dans le sens que vous souhaitez qu’une vraie maison faites de matériaux qui vous coûtera d’ailleurs bien plus cher.


Une question: qu’est-ce qui est le plus important dans une maison? Les fondations ? les murs ? le toit ?

Sachez que l’environnement d'une maison est autant à prendre en compte que celui d'une personne. Fondations, Murs, Toit nous savons maintenant ce qu'il en est mais il y a aussi l'environnement de la maison !

Voyons maintenant ce qu’est un environnement sain pour une bonne construction de la pleine confiance. Je suis en train de déménager et je suis allée visiter une maison. C’était une vieille maison en pierre saine par ailleurs sans humidité mais le risque d’inondation existant je n’ai pas donné suite. Imaginez si une crue persistait ce qu’il adviendrait de la maison. Je vais faire une analogie avec nos relations : c’est ce qui se passe avec un certain nombre de personnes lorsqu’elles sont soumises continuellement à des relations toxiques. Elles ont beau être saines, leurs relations peuvent détériorer leur base et donc la maison entière.

Il est important pour construire sa maison de regarder l’environnement et de ne pas construire dans n’importe quel lieu. C’est une évidence mais les évidences sont parfois juste ce que l’on oublie de voir. De même, les personnes qui nous entourent peuvent attaquer notre construction. Il est important de faire le tri dans son entourage et de savoir préserver sa construction, sa personne. C’est une nécessité.

Un célèbre livre, il y a quelques années disait : « Aime-toi et la vie t’aimera ». Comme c’est juste ! S’il y a une chose à ne pas négliger dans une maison ce sont ses fondations. Ainsi le plus beau cadeau à faire à un bébé et de l’aimer de façon inconditionnelle au tout début de sa vie et de l’aider à installer cet amour de lui pour qu’il devienne un vrai amour de soi. Je vous expliquerai une autre fois ce qu’est un vrai amour de soi.

Si l'on considère un individu, ce qui se passe à l'extérieur comme à l'intérieur de lui est à prendre en considération dans sa construction. Ainsi son environnement est fondamental dans sa construction et même son devenir. Celui-ci agit sur l'individu et le modèle. Nous sommes tous parties prenantes de notre environnement, constitué par notre culture, nos appartenances sociétales et en premier lieu notre modèle familial.


Comment échapper à ce modelage externe ?

C'est avant tout le poids de notre construction interne qui peut nous y aider. Si nous avons une réflexion sur qui nous sommes, ce que nous voulons, sur nos valeurs, nos appartenances nous pouvons œuvrer, aller mettre en place il nous convient et ainsi à nous démarquer des premiers modèles qui nous ont structurés. Bien que ceux-ci aient été nécessaires, nous devons réfléchir à ce que nous voulons garder et ce que nous voulons lâcher.

La Pleine Confiance avec ses 3 triptyques : estime de soi, confiance en soi, affirmation de soi est en même temps ce qui va nous aider à faire ce tri mais aussi ce qui va renforcer notre adhésion à un nouveau modèle.

Je vous invite maintenant à réfléchir par exemple en faisant un tableau de tout ce que vous avez reçu de votre famille (vous pourrez le faire pour d'autres appartenances) et regardez ce que vous voulez garder et ce que vous ne voulez plus garder pour que votre pleine confiance éclose.


Modèle familial

Ce que je veux garder de mon modèle familial et qui m’aide dans ma Pleine Confiance :

-

-

-


Ce que je ne veux plus garder de mon modèle familial et qui me nuit dans ma Pleine Confiance :

-

-

-


Amusez-vous à faire ce petit tableau. Pour me répondre, laissez-moi un petit message à l’adresse suivante avec votre réponse : cabinetmunoz42@gmail.com

Je ne manquerai pas de vous faire un petit retour sur les réponses obtenues

Rejoignez-nous en vous abonnant à ma newsletter.